Jardin : si vous avez des trous dans votre pelouse, découvrez de quel animal il s’agit

Votre belle pelouse est prise d’assaut par des animaux inconnus ? Vous constatez que les trous se multiplient dans votre jardin ? Il n’est assurément pas évident de savoir de quel animal il s’agit. Pour déterminer quel animal a fait ces trous dans votre terrain, découvrez quelques conseils.

Observez la forme des ouvertures

Pour déterminer l’identité de l’animal responsable des trous dans votre jardin, observez dans un premier lieu la forme des ouvertures, puis procédez par élimination

La taupe

Bien souvent les trous des terriers des taupes mesurent entre 30 et 60 mètres de diamètres. Les monticules de terre, qui se trouvent aux alentours, sont un autre indice permettant d’identifier les trous creusés par les taupes. Ces mineurs de fond, qui vivent sous terre, creusent un réseau de cavernes et procèdent à l’évacuation de la terre hors des boyaux.

Gardez à l’esprit que les taupes ne passent pas leur temps à creuser dans la terre. Quand son habitat est prêt, d’autres préoccupations, comme chercher de la nourriture seront son passe-temps. Les taupes se nourrissent principalement de différents insectes tels que les vers, les cochenilles, les larves et bien d’autres encore.

Pour éloigner les taupes de votre jardin, la solution est le leur tendre des pièges. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, détruire les galeries ne servira à rien. Elles se remettront à creuser pour reconstruire des galeries indispensables à leur survie.

Le blaireau

La taupe et le blaireau se distinguent par la manière de creuser dans la terre pour y faire leur terrier. A la différence de la taupe, le blaireau se distingue à la forme de ses empreintes. Cet animal dispose de cinq coussinets et des griffes très marquées.

Quant au terrier des blaireaux, ils se trouvent généralement sur des parcelles en pente. Il n’y a aucun doute, si votre terrain est plat, le blaireau n’est pas à l’origine des trous dans votre jardin. Il ne viendra que pour se nourrir des vers et des larves, qui vivent à sur votre pelouse. En vertu de l’arrêté ministériel du 26 juin 1987, le blaireau est considéré comme une espèce chassable huit mois par an en France.

Le campagnol

Le campagnol est un petit rongeur dont la taille varie entre 9 et 12 centimètres. Il vit principalement sous terre et se nourrit exclusivement de racines. S’il ne trouve rien à se mettre sous la dent, le campagnol creusent la terre en formant une spirale jusqu’au arbres les plus proches.

Très casanier, le campagnol est capable de creuser lui-même les galeries. Il peut arriver qu’il utilise les galeries abandonnées par les taupes. Les terriers des campagnol sont identifiables par la présence de trous rapprochés et reliés entre eux par une coulée.

En règle générale, les campagnols vivent à proximités des champs de culture. Dans le cas où leur terrier est sans dessus dessous, ils se peut qu’ils viennent chercher des provisions en nourriture dans votre jardin.

Les oiseaux

Différents types d’oiseaux peuvent causer des dégâts dans votre jardin. Les Merles, les étourneaux et les pie peuvent faire des trous, mais ces derniers n’auront rien à voir avec ceux des autres espèces telles que les campagnols, les blaireaux ou les taupes. A l’inverse de ces animaux, les oiseaux ne creusent pas. Pour se nourrir, ils arrachent la pelouse et donnent de petits coups de bec pour y trouver les insectes.

Globalement, les oiseaux se nourrissent de vers ou d’insectes. Si l’herbe est arrachée à certains endroits, il s’agit probablement d’oiseaux.

Nos conseils

Pour identifier les animaux qui font des trous dans votre jardin ou dans votre terrain, observez attentivement la nature des ouvertures. Alors que les trous creusés par les campagnols sont plus petits et regroupés, ceux des taupes sont plus grands et peuvent faire quelques dizaines de centimètres de diamètre.

Quant aux trous creusés par les blaireaux sont accompagnés d’empreintes de pas. Les trous des oiseaux sont plus superficiels et l’herbe est souvent arrachée. En somme, pour répondre à toutes vos interrogations sur le sujet, il est préférable de contacter une entreprise compétente.

Comment protéger son potager de ces animaux ?

Planter de la fritillaire impériale peut s’avérer être efficace pour se débarrasser des campagnols et des taupes. Ses vertus répulsives sont bien connues pour leur efficacité. Pour ce faire, il suffit de pulvériser

Pulvériser du purin de sureau autour de votre potager peut être une autre solution pour repousser ces animaux. Pour ce faire, il vous faudra :

  • 100 g de feuilles de sureau fraiches et un litre d’eau.

Ensuite, mettez les feuilles à tremper dans l’eau pendant une journée, puis faites bouillir le tout une demi-heure. Laissez refroidir avant de pulvériser la solution autour de vos légumes et de vos fruitiers.

Une autre solution s’offre à vous : le tourteau de ricin. Connu pour être répulsif et toxique, il peut être utilisé en l’enfouissant la terre de votre jardin. Le diffuser au plus près des galeries est une bonne alternative. Si vous n’avez pas d’autres solutions, installer des pièges-guillotines ou des pièges à ressort à l’entrée des galeries vous aidera à vous en débarrasser définitivement.