Quel est le fonctionnement d’un humidificateur à ultrasons ?

Lorsque les températures sont basses ou quand la canicule aride arrive, l’air dans les maisons peut être trop sec. Très désagréables pour ses occupants, il existe une solution pour remédier à cette problématique : l’utilisation d’un humidificateur à ultrasons. Cet appareil offre l’avantage de pouvoir être utilisé dans à peu près tous les espaces de vie d’une habitation.

Comment détecter un mauvais taux d’humidité ?

Si l’humidificateur à ultrasons peut être utilisé dans la plupart des pièces d’une maison, son utilisation dans la salle de bains est incompatible. Le niveau de l’humidité est généralement trop élevé dans cette pièce. En règle générale, l’humidité de l’air doit être comprise entre 30 et 50%. Si le taux d’humidité est inférieur ou supérieur, le recours à un humidificateur à ultrasons est indiqué. Il permettra de résoudre le problème. Si vous ne savez pas si le taux d’humidité est dans la norme, quelques symptômes devraient vous alerter. Voici une liste de maux qui pourrait indiquer que le taux d’humidité actuel n’est pas le bon :

  • Une toux sèche.
  • Le nez bouché.
  • Un mal de gorge
  • La peau sèche.
  • Des saignements de nez.
  • Les cheveux secs.
  • Les yeux qui piquent.

Les taux d’humidité peut avoir un impact aussi bien sur la santé des occupants, que dans le logement. En d’autres termes, l’air sec peut sécher le bois du plancher massif ou la surface de vos meubles. Dans certains cas, le bois peut même se fissurer ou devenir cassant. Un air sec peut même augmenter l’électricité statique à l’intérieur des habitations. En cas de doute, il est donc important de vérifier le taux d’humidité dans une habitation.

Les avantages d’un humidificateur d’air à ultrasons

Si l’utilisation d’un humidificateur d’air à ultrasons permet de résoudre les problèmes d’humidité dans une maison, l’appareil est également doté de plusieurs point forts, comme par exemple :

  • L’eau utilisée pour faire fonctionner les humidificateurs n’est pas chauffée. Il s’agit d’une norme sécuritaire, en particulier si l’appareil est placé dans une chambre d’enfant. Ainsi, cela évite tous risques de brûlure qui pourraient être causés par l’eau chaude.
  • Les nuisances sonores des humidificateurs d’air à ultrasons sont très faibles. Les sommeils des occupants ne sera donc pas perturbé.
  • A l’inverse des humidificateurs à vapeur, les humidificateurs à ultrasons ne rejettent pas de micro-poussière blanche. De manière générale, cette poussière est causée par la libération des minéraux qui sont dans l’eau et l’air ambiant. Un système permettant d’empêcher la diffusion de cette poussière dans l’air ou sur les meubles de la pièces vient complémenter les fonctionnalités d’un humidificateur d’air à ultrasons.

Comment fonctionne un humidificateur à ultrasons ?

L’utilisation de ce type d’appareil est simple. Son fonctionnement l’est aussi. Pour rééquilibrer le taux d’humidité dans une habitation, l’humidificateur à ultrason ajoute de l’humidité à l’air par le biais d’un système de vibrations sonores à haute fréquence. Ces vibrations, émises par l’appareil, permettent ainsi de créer une brume très fine dans l’air. L’appareil comporte un diaphragme métallique qui vibre à haute fréquence à l’intérieur. Ce composant essentiel au fonctionnement de l’appareil permet de créer la brume. Bien souvent, un humidificateur à ultrasons est de plus petite taille que les autres appareils prévus à ce cet effet. La petite taille de l’appareil permet de le placer sur n’importe quel meuble et dans n’importe quelle pièce.

Certains modèles d’humidificateurs d’air sont notamment agrémentés d’une fonctionnalité permettant de régler l’intensité de la brume. Par ailleurs, il est aussi possible d’augmenter ou de diminuer le taux d’humidité d’une pièce. Ce type d’appareil est parfois doté d’un hygromètre permettant de régler le taux d’humidité à sa convenance. Si un hygromètre n’est intégré à l’appareil, il est vivement recommandé d’en acheter un.

Comment nettoyer un humidificateur à ultrasons ?

Avant de se lancer dans le nettoyage de ce type d’appareil, quelques précautions sont à prendre. L’absence d’eau chaude dans les humidificateurs d’air à ultrasons peut libérer des micro-organismes dans l’air. La présence de spores de moisissures ou de bactéries dans l’air peut aggraver les allergies, l’asthme et favoriser le développement de certaines maladies. Voici quelques gestes à appliquer afin de maintenir un humidificateur à ultrasons dans son état initial :

  • Tout d’abord, n’oubliez pas de changer l’eau dans l’humidificateur après l’avoir utilisé. Ensuite, videz le récipient et rincez-le jusqu’à ce que l’eau soit claire.
  • En seconde lieu, utilisez une serviette pour sécher l’appareil complètement. Aucune trace d’eau ne soit subsister.
  • Avant chaque utilisation, remplissez l’appareil d’eau fraîche. Ce geste permet en effet de limiter l’apparition et le développement des spores de moisissures dans l’eau usée.
  • L’eau du robinet risque de contenir des impuretés, qui peuvent passer dans l’air et provoquer des désagréments comme des irritations. Le chlore utilisé pour traiter l’eau peut nomment causer ce type de problème. Il est donc fortement recommandé d’utiliser de l’eau distillée ou de l’eau en bouteille. Un purificateur d’eau est la solution idéale pour renouveler régulièrement l’eau de l’humidificateur à ultrasons.
  • N’oubliez pas de nettoyer et de désinfecter le réservoir d’eau de l’appareil fréquemment. Les instructions sont indiquées dans le manuel d’utilisation. Pour éliminer toutes sortes de bactéries, utilisez un désinfectant.
  • Pour endiguer le développement des spores de moisissures, réglez le taux d’humidité de l’air entre 30 et 50%. L’hygromètre est un outil qui permet de surveiller le taux d’humidité. S’il n’est pas intégré à l’humidificateur à ultrasons, il est préférable d’en acheter un.
  • Enfin, un filtre à air séparé comme un filtre HEPA, peut contribuer de manière significative à élimination des spores de moisissures ou des produits nocifs présents dans l’air.