Comment faire fuir un sanglier dans son jardin ?

Les sangliers sont bien souvent considérés comme des mammifères nocifs pour l’agriculture. Chaque année, les dégâts qui se chiffrent à plusieurs milliers d’euros, soulèvent quelques questions : comment faire fuir un sanglier ? Il y a-t-il un répulsif efficace ?

Le sanglier, un animal très présent en France

Il y a à peine deux ans, on dénombrait entre deux et trois millions de sangliers en France. Ce constat alarmant, basé sur des estimations, ne cesse de préoccuper les agriculteurs français. Une chose est sûre, la prolifération des sangliers ne fait qu’augmenter depuis une trentaine d’années. D’après les données recueillies par l’Office Nationale de la Chasse, le nombre de sangliers tués par les chasseurs s’élèverait à 756 149 en 2017.

Les chasseurs sont donc très actifs dans la chasses des sangliers. L’augmentation de ce mammifère augmente d’années en années. Par rapport à l’année 2016, l’augmentation de sangliers abattus serait de 9 %. Dans une dizaine année, cette augmentation devrait être multipliée par 1.4 % et par 2.3 % sur une durée de vingt ans.

La France n’est pas le seul pays touché par cette problématique liée aux sangliers. Toute l’Europe est concernée par ce phénomène. Environ 80 millions de sangliers seraient présents sur le sol européen. D’autres pays comme l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Suisse, l’Italie, la Hongrie ou le Portugal, dénombrent également un grand nombre de sangliers. Les chiffres seraient d’ailleurs similaires à ceux de la France.

Les tendances des pays européens indiquent notamment un accroissement équivalent à 500 % de cette espèce abattue par les chasseurs. Presque inexistants il y a une vingtaine d’années en Suède, il y en aurait aujourd’hui près de 150 000. Le sanglier est une espèce animale qui avait disparue de la Suède. Un premier sanglier aurait été abattu à 40 km d’Oslo en 2013. A l’heure actuelle, cette espèce se prolifère sur le territoire suédois. Il en est de même pour la Finlande, l’Estonie ou le Danemark.

Les répulsifs, une solution pour faire fuir les sangliers

Même s’il n’y a pas de potion magique pour faire fuir tous les sangliers, un répulsif à sanglier reste néanmoins la meilleure solution pour éloigner ce mammifère. Les clôtures scrupuleusement installées par les agricultures ne s’avèrent malheureusement pas suffisantes. Protéger leurs exploitations est cependant indispensable pour la survie de leur activité.

Les agriculteurs sont, plus que jamais, déterminés à trouver la solution pour repousser les sangliers qui représentent une lourde menace. De nombreuses sociétés spécialisées dans le domaine proposent différents types de répulsifs pour sanglier. Des pièges à leur encontre sont notamment vendus sur le marché. Les répulsifs restent cependant la solution optimale pour protéger les cultures de ces nuisibles. Globalement, un répulsif de qualité permet de se débarrasser à long terme ou à court terme de leur présence.

Les répulsifs naturels

Les répulsifs naturel pour éloigner les sangliers se distinguent des autres. Bien que la prolifération de ces mammifères représente une menace pour le secteur de l’agriculture depuis des années, aucune assurance ne couvre les dommages causés par les sangliers. Les clôtures, qui peuvent être une solution efficace, sont néanmoins très coûteuses et nécessitent beaucoup d’entretien. Hormis le coût élevé, l’indisponibilité des agriculteurs pour l’entretien peut être un autre frein à l’acquisition de ce type de matériel.

A titre informatif, l’urine humaine serait, à ce jour, un répulsif naturel contre les sangliers. La présence de l’humain fait peur à ces mammifères. S’ils ressentent la présence d’un humain, ils fuiront aussi vite qu’ils sont venus.

Un autre répulsif 100 % naturel permettrait de faire fuir les animaux sauvages, dont les sangliers. Ce produit est à base de silice transformée en talc. En plus d’être naturel, ce répulsif est inodore et sans danger pour l’homme. La formule de ce répulsif naturel permettrait en effet de transmettre des énergies ou des fréquences, dérangeantes pour les sangliers.

Ce concept original permet de déstabiliser l’animal en leur faisant croire qu’ils sont dans un environnement inapproprié pour leur survie. Ce mécanisme permet d’activer leur instinct de survie, ce qui permet de les faire fuir rapidement. Le sanglier risquent toutefois d’aller chez le voisin ou de s’en aller définitivement des lieux.

Des dégâts importants pour les agriculteurs

Considérés comme la bête noire des agriculteurs, mais aussi des particuliers, les sangliers ravagent les cultures et les jardins. De plus en plus nombreux sur le territoire national, et plus particulièrement dans les régions du sud, il existe des solutions pour les faire fuir sans leur faire de mal.

Ces dommages, causés par les sangliers, entraînent de lourdes conséquences pour les agriculteurs. Ce phénomène s’est d’ailleurs amplifié au fils des années. Ces animaux, qui s’installent à profusion, sont souvent percutés par les automobilistes. Les collisions avec les sangliers sont tellement nombreuses, qu’elles ne sont plus comptées. Bien souvent, ces animaux se perdent sur les routes sinueuses et provoquent des accidents.

De ce fait, certaines régions de la France n’hésitent pas à organiser des battues, afin de reprendre le contrôle et de résoudre la problématique. D’après les chasseurs, cette prolifération grandissante serait liée à l’urbanisation. En effet, les zone récemment construites et les espaces abandonnées, seraient à l’origine de ce phénomène. Les agriculteurs pensent que ces endroits deviennent des refuges pour ces animaux, qui n’ont nulle part où aller.